• Accueil
  • > Recherche : corbeau odin

Résultats de votre recherche

Dieux Scandinaves

Posté par europeanwolf le 8 juillet 2012

Dieux Scandinaves odin   Thor-par-Doepler-1

Agnar : Le fils adoptif de Freya, exilé au pays des géants, qui finit par recouvrer ses droits. 

Andhrimnir : Cuisinier du Walhalla. 

Anneau des serments : Donne le pouvoir sur les neuf mondes, détenu par la belle géante Gerda et conquis par Odin. 

Asaheim : Le monde des dieux Ases. 

Ases : Dieux de l’Asgard qui succèdent au règne des géants du givre. 

Asgard : (enclos des Ases) Demeure des dieux Ases. 

Ask : Le premier homme créé par les dieux, ancêtre des hommes du Mitgard avec sa compagne Embla. 

Audumbla : Vache sacrée qui nourrit le géant Ymir, à l’origine de la création. 

Aurgelmir : Autre nom du géant Ymir. 

Baldr : Fils d’odin et de freya, dit Baldr le Brillant parce que sa présence dégage de la lumière. Il est tué par son frère Hoder sur les conseils de Loki. 

Baugi : Frère du géant Suttung, qui vole l’hydromel de la poésie. 

Bergelmir : Petit-fils d’Ymir, qui survit a la disparition de la race des géants du givre. 

Bestla : Géante, femme du dieu Bor et mère d’Odin. 

Bifrost : Le pont arc-en-ciel qui mène vers l’Asgard. 

Bilskirnir : Halle, palais du dieu Thor. 

Bodu : L’une des deux coupes où est recueilli le sang sacré de Kvasir. 

Bolverk : Nom que prend Odin l’orsqu’il se rend chez le géant Baugi, dans sa quête du « don de poésie ». 

Bor : Dieu, fils de buri, époux de Bestla et père d’Odin. 

Bragi : Dieu de la poésie et grand ancêtre des scaldes, les bardes nordiques. Il est aussi l’époux d’Idunn, la déesse aux pommes d’or. 

Brokk : Nain forgeron, frère de Eitri, qui fabrique de nombreux objets magiques pour les dieux de l’Asgard. 

Buri : Premier dieu, père de Bor et grand-père d’Odin. 

Draupnir : L’anneau d’Odin, qui produit un nouvel anneau toutes les neuf nuits. 

Einherjar : Guerries tués au combat qui sont reçus par Odin au Walhalla. 

Elfes : Êtres a »riens, faits de légèreté et de lumière. Ils sont dits elfes blancs ou elfes noirs, selon qu’ils ont fait le choix de la lumière ou des ténèbres. 

Embla : La première femme, créée par Odin, née de l’arbre sacré. 

Fenrir : Loup monstrueux qui brise ses liens au moment du Ragnarök, le crépuscule des dieux. 

Fialar : Le nai qui tu le sage Kvasir, avec la complicité de Galar. 

Freyr : Fils de Njord et frère de Feya, dieu de la Fertilié. 

Freya : Déesse de l’amour et épouse du dieu Odin. Elle partage avec Odin la moitié des gueriers morts au combat. 

Fulla : Servante de Freya, elle lui sert de messagère. 

Galar : Le nain qui tue Kvasir, avec Fialar. 

Garm : Chien monstrueux gardant l’entrée du monde souterrain de Hel. 

Geirrod : Fils du roi Hraudung, et fils adoptif d’Odin. 

Gerda : Reine des glaces, convoitée par Odin qui se présente à elle comme Skirnir l’envoyé du père des dieux. 

Geri : L’un des deux loups d’Odin, avec Freki. 

Gnungagap : L’abîme béant, le gouffre d’avant la création où apparaissent le monde du feu (Muspellheim) et le monde de la glace (Niflheim). 

Gjallar : Pont qui mène à Helheim, le pays des morts. 

Gjallarhorn : Corne d’appel du dieu Heimdall, le gardien du pont Bifrost. 

Gleipnir : Nom de la chaîne spécialement fabriquée par les nains et qui sert à ligoter le loup Fenrir. 

Grim : Le « dieu masqué », l’un des multiples noms d’Odin. 

Gullinbursti : Le sanglier d’r offert par les nains. 

Gungir : Le javelot d’Odin, fabriqué par les nains. 

Hati : Le loup qui poursuit le lune pour la dévorer. 

Heimdall : L’Ase blanc, gardien du pont Bifrost. 

Hel : Gardiene du monde des morts indignes. 

Hlidskalf : Haut siége d’Odin, le trône à partir duquel il observe les neuf mondes. 

Hodmimir : Forêt où se réfugient Lif, « la vie », et son compagnon arès le Ragnarök. 

Hrym : Le géant qui conduit le navire Naglfar montant à l’assaut de l’Asgard, au moment du Ragnarök. 

Hugi : Il bat Thor dans une épreuve de course à pied. 

Hugin : (réflexion) L’un des deux corbeaux d’Odin, avec Munim (mémoire). 

Hvergelmir : Source qui se trouve dans Nifheim et qui donne naissance à douze rivières. 

Idavold : Le lieu de réunion des dieux dans Asaheim. 

Idunn : Epouse du scalde Bragi. Elle est la gardienne des pommes d’or de la jeunesse. 

Jotunheim : Le pays des géants de la glace. 

Keningar : Roi des elfes noirs, fils du Roi Gofuld. 

Kvasir : Dieu de la sagesse et de la poésie, tué par les nains Fialar et Galar. 

Lif : La femme nouvelle, qui survit au chaos du Ragnarök avec son compagnon Lifthrasir. 

Lifthrasir : Compagnon de Lif qui survit au crépuscule des dieux. 

Loki : Dieu du feu, instable, l’un des plus beau de l’Asgard, choisi par Odin pour devenir l’adversaire des dieux. 

Mani : La lune. 

Mitgard : Le pays des hommes, séparé du monde des dieux par le pont Bifrost. 

Mjolnir : Marteau de Thor, fabriqué par les nains de la montagne. 

Munim : L’autre corbeau d’odin. 

Muspellheim : Le monde du feu, situé ausud, où règne le géant Surt. 

Myrkvid : Forêt sombre qui sépare le monde des géants du monde des dieux. 

Naglfar : Navire construit avec les ongles des morts et piloté par le géant Hrym. 

Nains : Êtres bienveillants ou maléfiques qui vivent dans les entrailles de la montagne, fabriquant des objets magiques d’une grande puissance. 

Nari : Fils de Sigyn et de loki, ce dernier est enchaîné par Odin avec les intestins de son propre fils. 

Niflheim : Monde du brouillard et du froid. C’est également le monde des morts et le domaine soterrain de hel. 

Njord : De la race des Vanes, dieu maritime, protecteur des marchands, époux de la belle géante Skadi. 

Noatun : La halle de Njord, située au bord de la mer. 

Nott : La nuit, avec laquelle les nordiques et les celtes d’Europe commence l’année. Le décomte du temps se fait en nuits et non en jours. 

Odin : Fils du dieu Bor et de la géante Bestla, père des dieux de l’Asgard. Il détient la sagesse et la connaissance des runes. Grand voyageur, grand maître dans l’art de la ruse et du déguisement, il se déplace dans les neu mondes sous différentes formes. 

Odroerer : Chaudron où les nains Fialar et Galar recueillent le sang de Kvasir qui devient le breuvage de poésie. 

Ragnarök : Crépuscule des dieux, embrasement final du monde, qui sera suivi par un renouveau. 

Rati : Vrille qui sert à percer la caverne du géant Suttung. C’est ainsi qu’Odin atteint la salle du trésor, séduit Gunnlod, la fille du géant, et s’empare du breuvage de la poésie, appelé depuis « boisson des Ases », ou « sang de Kvasir ». 

Rügen : Le roi des nains de la montagne, les cousins ténébreux des elfes des forêts. 

Saga : Elle reçoit Odin dans son palais de Sokvabek et lui raconte les anciennes histoires. 

Sif : Belle déesse, épouse du dieu Thor, remarquée par sa ongue chevelure blonde qui fait naître un perpétuel été dans l’Asgard. Loki coupe la chevelure splendide de Sif, et l’hiver tombe sur les neuf mondes. 

Skadi : Fille du géant Thiazi tué par Odi. Elle est aussi la déesse des neiges, qui glisse à skis, son arc e chasse à l’épaule. 

Skirnir : Messager d’Odin. En vérité l’un des noms d’emrunt qu’utilise le père des dieux pour reconquérir Gerda, la reine des glaces. 

Skol : Loup qui poursuit le soleil pour l’avaler.

Skrymir : Géant qui ose défier Thor.

Skuld : L’une des trois Nornes qui président au destin. 

Sleipnir : Le cheval à huit pattes du dieu Odin. 

Sokvabek : La résidence de Saga, déesse de l’histoire, où elle encontre Odin le voyageur. 

Son : Une des deux coupes dans lesquelles les nains recueillent le sang sacré de Kvasir. 

Surt : Géant du feu, gardien de Muspellheim, le monde du sud représenté par un volcan. 

Suttung : Géant qui vole l’hydromel de la poésie. 

Svainn : Le bouclier qu’Odin place devant le soleil pour que la terre ne soit pas brûlée. 

Tanngnjost : L’un des deux boucs tirant le char de Thor. 

Tanngrisnir : Le deuxiéme bouc tirant le char de Thor. 

Thiazi : Géant tué par Loki à la suite du vole des pommes d’or. 

Thor : Dieu de la force guerrière, fils d’Odin, qui combat les géants avec le redoutable marteau Mjolnir. Il se manifeste par le roulement du tonnerre et le feu des éclairs. 

Thurse : L’autre nom des géants du givre. 

Troll : Nom donné aux géants dans les croyances de l’Europe du Nord. 

Tyr : Dieu de la justice et du courage. Il sacrifie l’une de ses mains dans la gueule du loup Fenrir pour que le monstre puisse être ligoté. 

Urd : Une des trois Nornes du destin. 

Vala : Nom des prophétesses, souvent en transe, qui communiquent les mystères aux hommes et aux dieux – comme celle qui récite la Voluspe, le premier chant des Eddas scandinaves, où sont annoncés les épreuves d’Odin, la découverte des runes, et le chaos cosmique du Ragnarök. 

Vanaheim : Le territoire des dieux Vanes. 

Vanes : Dieux de la protection, du plaisir, de la fertilité, des marchands et des cultivateurs. En guerre contre les Ases, l’autre famille des dieux, ils finissent par faire alliance avec eux. 

Vegtam : Nom que prend Odin quand il interroge la Vala avant la mort de Baldr. 

Vervandi : La troisiéme des Nornes du destin. 

Vidar : Fils d’Odin, surnommé le silencieux, qui venge la mort de son père. 

Vigrid : La plaine ou se déroulent les combats du Ragnarök. 

Walhalla : La halle des occs où Odin et ses Walkyries recoivent les héros tombés au combat. 

Wyrd : La divinité supérieure aux dieux, le destin, qu’ils ne doivent pas subir mais assumer, dans l’action, les pensées, le choix des actes, pour ne faire qu’un avec sa course. 

Yggdrasil : Le frêne sacré, à la fois arbre de vie et axe du monde. 

Ymir : Le géant primordial, né de l’abîme Ginungagap, tué par Odin et ses deux frères Vili et Vé. Le corps du géant de l’origine sert a créer les neuf mondes qui forment l’univers.

 

Publié dans | 1 Commentaire »

Présentation

Posté par europeanwolf le 6 avril 2012

 Païens dans nos âmes et nos cœurs, conscients de l’importance de la préservation de notre race, nous luttons avec nos propres armes contre la décadence qui ronge notre Europe.

Envieux de revenir à un mode de vie proche de la nature, en communion avec la faune et la flore qui nous entourent, mettre de coté une grande partie des machines inutiles que la société veut nous faire acheter, s’éloigner de la pollution et des grandes villes, tels sont nos désirs et nous nous efforçons de les réaliser.

Ce blog a pour vocation de présenter des livres qui nous tiennent à cœur, des textes sur divers sujets, les célébrations que nous fêtons avec nos camarades ou simplement à deux, et bien entendu nous avons l’espoir de discuter et rencontrer des personnes qui se battent pour les mêmes valeurs que nous.

Présentation dryad_and_treespirit-DE-L-ARTISTE-JOSEPHINE-WALL

 

Que les dieux vous emportent au fil de nos pages, et que notre combat vous touche autant que nous !

  

ad_viking_wolf_tshirt_logo2-300x165 

            Nous sommes les derniers des scaldes, héritiers d’une longue lignée de poètes et de conteurs qui vivaient au temps de l’âge d’or, quand les dieux et les géants se partageaient la terre et l’espace entre les étoiles.

            Comme Munim, le corbeau d’Odin, il nous reste la mémoire, le souvenir de ces premiers matins du monde. C’était une autre époque, où les hommes et les dieux suivaient la voie du Wyrd, qui est la force de vie, la divinité suprême qu’on appelle aussi le Destin. Nous n’avons rien oublié. Le combat des dieux et des géants, la quête des objets magiques, les aventures d’Odin, père des dieux et maître des runes, le vol des pommes sacrées, la mort du géant Ymir, les ruses de Loki, qui fut le plus beau des dieux de l’Asgard.

            Le Mitgard, le monde des hommes, n’est plus le même. L’homme a replié ses ailes merveilleuses à l’intérieur de lui-même, sous des couches successives d’oubli. Voilà pourquoi il ne sait plus voler, traverser le ciel comme le faisait la déesse Freya, dans sa cuirasse de plumes, sous la forme d’un faucon.

            Dans la halle de Bragi, le plus grand des scaldes, nous avons bu l’hydromel sacré, la boisson des Ases, qui donne le pouvoir de poésie, enfièvre les chamans, galvanise les guerriers. Rien n’a disparu, malgré l’éloignement du temps. Il suffit de soulever une feuille d’arbre, de déplacer une pierre, de bouger un buisson, pour entendre les murmures, les « froissements », disent les anciennes chroniques. Ici vivent les gnomes, les elfes, les esprits de la nature, dans un vertige de rythmes, de couleurs. Là aussi il nous manque des yeux pour « voir ». On parle de chevaliers rencontrant ces petits personnages et revenant chez eux avec des sortilèges, des pouvoirs, et des coffrets remplis d’or.

            Ces histoires ne sont pas des superstitions, ni des contes pour enfants, mais les chroniques d’âges anciens, un souvenir des « hautes terres », avant que l’univers ne soit emporté dans le chaos du Ragnarök, lorsque les forces de Muspell détruisirent la citadelle des dieux du Nord. La nature était vivante, et libre. Certaines nuits, il n’y avait plus de barrière entre l’autre monde et le monde des hommes. Les défunts sortaient des tertres funéraires et venaient visiter les vivants.

            Nous n’avons pas oublié ces temps d’épopées et de grandes aventures. Les sagas, les légendes, toutes les chroniques de la mémoire parlent de lueurs dans la nuit, de rugissements souterrains qui font trembler la terre, de cavaliers traversant le pays à la vitesse du vent. La forêt s’agite au coucher du soleil. Des dangers menacent le voyageur, mais il a confiance à sa haute étoile.

            Nous n’avons pas oublié le cor d’Heimdall, à l’entrée du pont Bifrost, sa plainte au moment du Ragnarök,  la grande clameur qui résonna dans les neuf mondes, la douce chevelure de Sif, la compagne de Thor, le parfum des jardins de l’Asgard, à l’époque où les sortilèges régnaient sur les anciennes forêts d’Europe. Nous avons déclamé l’histoire des dieux devant les dieux eux-mêmes, dans la halle de Tyr, dans le fracas des hanaps de bière et de cornes d’hydromel. Nous avons vu le père des dieux teindre les runes, et Baldr le Brillant se tordre sur son lit de fourrures, tourmenté par de mauvais rêves. Le ciel était pur, sans l’ombre d’un nuage, au-dessus des tours de l’Asgard. Au-delà du pont Bifrost commençait le Mitgard, la terre des hommes, les forêts profondes, les déserts glacés qui annoncent la terre des géants.

            Ces chroniques ne sont pas seulement celles d’un autre âge. Elles sont des lambeaux de mémoires, des feux qui ne s’éteignent pas, des signes, selon l’antique loi du Retour.

 

Publié dans | 2 Commentaires »

 

cgtvilledemartiguescapm |
100pour100chat |
starzia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sixgiga
| ashortsharpshockonabigblagblog
| lesserveurs