L’appel des hautes montagnes

Posté par europeanwolf le 12 août 2013

L'appel des hautes montagnes dans Randonnées 20130806_100838-300x225 Besoin de nature et de grands espaces ? Envie de s’évader loin de la ville, de la pollution, du multiculturalisme ambiant et de la décadence grandissante ? C’est tout naturellement que les montagnes nous ont appelé. Nous laisserons avec grand plaisir les innombrables moutons s’entasser sur les célèbres plages du sud de la France pour enfin s’échapper dans les hautes montagnes du parc naturel des Ecrins ; les cimes encore enneigés dansent avec les nuages. 

Pâturages verdoyants, animaux sauvages, villages pittoresques et jaloux de conserver les traditions montagnardes, nous émerveillent dès les premiers instants. Les randonnées se succèdent et emplissent nos poumons d’un oxygène nouveau et enivrant : la nature dévoile quelques uns de ces joyaux. Au détour d’une pente, un cours d’eau nous rafraichi. Plus loin, quelques fleurs sauvages aux couleurs vives nous offrent une symphonie d’odeurs. Arrivés en haut des sommets, c’est un émerveillement indescriptible : des chaînes de montagnes nous entourent, le soleil brille de mille feux, nous sommes seuls dans ce cadre idyllique. Pas un mot, pas un bruit vient déranger ces instants si précieux, si rares mais tellement essentiels pour renouer un peu avec cette nature indispensable.
Les journées défilent vite. Mais un soir, les dieux eux-mêmes, peut être, ont décidé de nous offrir un spectacle grandiose. Sur les hauts monts avoisinants, les nuages noirs s’accumulent, et la première note s’échappe ; c’est le début du concert naturel. Cette nature se déchaine devant nos yeux ébahis. Bleu ciel ou bleu foncé, violet, blanc, telles sont les couleurs qui s’échappent des nuages dans un bruit sourd et puissant. Les orages éclatent avec une force peu commune, le ciel est zèbré de part en part et les montagnes s’amusent à renvoyer des échos apportant une dimension d’infiniment grand à cet instant. C’est sûr, ce soir là les dieux nous on offert un spectacle qu’aucune grande ville ne peut offrir avec ses feux d’artifices fabriqués de toutes pièces et dénués d’âme. 20130808_145741-225x300 dans Randonnées 
La fin de ce séjour loin de tout touche bientôt à sa fin, pour finir de la meilleur des manière nous avons decider d’allais admirer les marmottes qui profitent du roi soleil, comble du bonheur. Avec patience et tendresse nous avons réussi a donner quelques morceau de courgette a ces petit être des montagne, certaines plus courageuse que d’autre sont même venue prendre leur morceau de légume a même nos mains. Ce fut une foi de plus un instant très agréable ou la communion avec la faune nous a réjouit.
Le séjour touche à sa fin, nous avons rechargé nos batteries et pris une réelle bouffée d’oxygène dans ce lieu unique et majestueux. Nous partons avec l’envie toujours plus grande de pouvoir entamer notre tour d’Europe à pied, mais ceci est une autre histoire …

 

 

 

Par Irmin et Brunhilde

Publié dans Randonnées | Pas de Commentaire »

Escapade sur deux jours

Posté par europeanwolf le 10 avril 2013

600 mètres de dénivelé positif et autant en négatif. Deux jours intenses avec passage dans les bois, sur les cours d’eau, entre les champs ou sur les montagnes brumeuses ; voilà un weekend digne des Europeanwolf. Ce weekend était parfait pour une expédition entre camarades. Départ 08h30 à lorée d’un bois. La brume est omniprésente et l’on distingue les ombres des montagnes qui nous observent, immense espace qui se rapproche des cieux où nos dieux aiment venir se reposer. Les premières montées nous aident à trouver un bon rythme, et c’est d’un pas décidé que les premiers kilomètres sont avalés. Orientation topographie au 1:100000 ème et instincts sont nos seuls armes pour nous repérer dans cette montagne isolée. La randonnée se poursuit au rythme des boutades et des émerveillements que la nature nous offrent ; quand au beau milieu de l’après-midi nous tombons sur quelque chose sur laquelle nous ne nous attendions pas. Escapade sur deux jours  dans Randonnées p4051293-300x169

 Un enclos fermé par un petit portillon en bois, avec de l’autre coté des dizaines de menhirs formant un cercle. En nous approchant de ce lieu magique, de toutes sortes de runes et de symboles gravés à même la roche. Corbeaux volant au dessus de trois yeux, cheval avec une huitaine de pattes et bien d’autres encore. La brume recouvrant ce spectacle fabuleux donna un sens particulier à ce moment, un moment fort en émotion où chacun ressenti différemment la chose. Il était temps de repartir et de laisser derrière nous ces anciens vestiges, symboles de la grandeur de notre passé. Fin de journée, nous voilà enfin arrivé à notre lieu de bivouac: un  lac caché entre des montagnes avec pour compagnie un petit village le surplombant. Ni une ni deux les tentes furent montées et c’est avec un grand bonheur qu’un feu fut allumé pour faire chauffer notre repas communautaire. La nuit fut agréable et douce bien que le vent souffla fort. Le matin à l’aube, les premiers camarades s’affairaient déjà à rallumer le feu pour faire du thé. Moment de nostalgie lorsqu’il faut défaire le bivouac car ceci annonce la fin de cette aventure bien qu’il reste encore beaucoup de kilomètres à parcourir.

p4051314-300x169 dans Randonnées

 

Le dimanche fut moins brumeux avec de temps à autre un brin de soleil qui perce entre les nuages. Les deux dernières heures furent vite avalées car le soir nous avions décidé de nous retrouver pour manger une délicieuse raclette entre amis. Après tout c’est peut être ça le bonheur, partager des moments magiques dans l’effort et savourer un bon repas entre nous. L’instant d’un week-end,  le temps parut comme figé, et nous, nous nous sommes un peu prit pour des aventuriers. Mais qui sait, en notre communauté se cache peut-être de futurs explorateurs…

Par Irmin

 

 

Publié dans Randonnées | 2 Commentaires »

Randonnée de printemps

Posté par europeanwolf le 21 mars 2013

Jeudi 21/03, deuxième jour de printemps.

Aujourd’hui mes camarades sont de sortie en montagne afin de profiter du beau temps qui s’offre à nous. Pendant deux jours et une nuit, ils profiteront d’être en pleine nature loin des bruits, des odeurs et de la foule qui polluent les villes environnantes et inintéressantes. Loin des tracas quotidien et du travail parfois fatiguant, ils s’échappent de cette petite prison sans barreau pour se sentir libres, rien qu’un instant.

Ils marchent sous un ciel aussi bleu et pur que les yeux d’un petit blond des jeunesses bundisch. Ils empruntent forêts abondantes et petits chemins escarpés, et chaque jeune fleur qui s’éveille à leurs pieds est le signe de la déesse Ostara. Mère féconde de la faune et flore, elle réveille tout ce qui dormait encore sous le froid de l’hiver partant.

Sac à dos bien remplit, surtout des rations suffisantes aux deux jours de randonnée et de l’équipement de couchage, ils grimpent jusqu’au point de campement. Là-bas, ils s’attèleront à la construction d’un feu. C’est peut-être une activité banale qui reste relativement facile lorsque l’on allume un feu dans une cheminée ou un barbecue, mais la difficulté reste dans l’endroit où il s’effectue. Malgré quelques premières difficultés, ils construiront un feu digne de ce nom car les défis ne leur fait pas peur, mais les attirent !

Ces deux jours d’autonomie seront l’occasion de tester plusieurs méthodes de survie, telles que la construction d’un feu en milieu sauvage et la mise en place de collets. Rien de mieux que de passer ses journées en extérieur pour célébrer le printemps nouveau.

Et le soir venu, les couleurs du crépuscule offriront à mes camarades un magnifique panorama naturel du coucher de soleil. Tous autour du feu d’Ostara, les deux loups guettant le moindre bruit, les flammes illumineront les visages de ces païens chantant !

 

 Je partage avec eux ce sentiment de liberté, peut-être d’un peu loin pour obligation contractuelle de me rendre 5 jours par semaine au travail …

Par Brunhilde

Publié dans Randonnées | Pas de Commentaire »

Randonnée communautaire: Des ruines comme terrain de jeu

Posté par europeanwolf le 24 février 2013

Randonnée communautaire: Des ruines comme terrain de jeu dans Randonnées photo-300x150
 
32 ! Pas moins, pas plus !
C’est le nombre de camarades qui se sont réuni pour la marche communautaire organisée chaque dimanche par Terre et Peuple Vivarais. Il y a un an de cela, nous n’aurions pas pu rêver d’un tel engouement pour nos activités TP. La motivation, le dévouement et l’implication exemplaires des membres du vivarais montre que tout est possible et cela n’est que plus encourageant pour l’avenir. Aujourd’hui, c’est autour des grandes ruines d’un château ancestral que nous avions décidé de balader. Une fois tous les camarades rassemblés, les premières foulées purent commencer. De suite, un magnifique tableau s’offrit à nous. Les arbres aux couleurs sombres et finement automnales, la neige d’une blancheur de nacre, les ruines assaillies par le vent. Et nos chères têtes blondes qui courent et jouent le long des chemins un peu boueux de la randonnée. Voilà à quoi peut ressembler un moment de joie, un moment de simplicité qui restera graver dans nos cœurs.
La balade se fit au rythme des boutades et autres plaisanteries, et l’heure du goûter tant attendu par les enfants arriva. Chez nous point de gâteaux préparés par les grandes marques – en quête davantage de profits, mais des mets cuisinés par chacun des amis présents. Et laisser nous vous dire que le goût est sans équivalent. Cake au citron, moelleux au chocolat, tarte à la frangipane, etc… Une fois les estomacs remplis et les jambes reposées, il est l’heure de rentrer.
Pour finir, quoi de plus naturel que de faire les fous dans les ruines du château. Et pendant un bref instant, petits et grands purent jouer au rois, princes, princesses ou chevaliers qui jadis ont foulé la terre. Cette même terre où nos aïeux ont si courageusement défendu leurs valeurs et qui nous l’espérons, verra grandir nos descendances avec la force et le courage qui nous animent tous. Le soleil rasant l’horizon nous rappelle que l’heure est venue de quitter ces lieux. Les farfadets et gnomes et petitslutins peuvent enfin sortir de leurs cachettes pour batifoler à leur tour. De grandes accolades et poignées de main vigoureuses ont clôturé cette journée épique. Nous nous languissons déjà de remettre ça en mars, dans un nouveau lieu aux charmes magiques !
 
Par Irmin et Brunhilde

Publié dans Randonnées | Pas de Commentaire »

Prémice hivernal

Posté par europeanwolf le 6 décembre 2012

Petits flocons dans les vallées et premiers mètres de neige sur les hauteurs; les prémices de l’hiver nous ravissent. C’est avec grande envie que nous avons chaussé nos raquettes et que nous sommes partit au beau milieu des forêts pour une randonnée épique. Aucune trace à l’horizon, les sapins croulent sous le poids de l’or blanc et les seuls bruits que l’on entend sont le craquement des branches et le léger vent dansant avec les flocons. Une sensation de liberté absolue nous envahie. Cet instant, nous l’avions attendu bien longtemps et une fois notre souhait exaucé, nous en étions ravis. La nature est le plus beau des trésors, mais rares sont les personnes qui sortent des sentiers battus pour profiter de l’instant présent, en toute simplicité.

Prémice hivernal dans Chants et Poèmes ggg4-300x224

 

Au début il n’y avait que l’homme et la nature.
Des hommes portant des croix vinrent et chassèrent les païens
Jusqu’aux confins de la terre.
Mais les anciens dieux vivent toujours dans le cœur de certains hommes.
Et la nature retrouvera ses joies passées avec ces nouveaux hommes dignes de leur lignée.

Par Irmin

Publié dans Chants et Poèmes, Randonnées | Pas de Commentaire »

La nature est forte, parfois trop forte !

Posté par europeanwolf le 2 décembre 2012

La nature est forte, parfois trop forte ! dans Randonnées temp_te-300x225

Ce moment nous l’attendions avec impatience, la semaine fut longue et nos pensées étaient tournées vers ce week-end d’évasion loin des villes grises et froides. Le samedi matin tout était près : la tente, les sacs à dos, la nourriture. Bref, tout est parfait pour partir dormir sur les hauts plateaux du vercors. La montée semble interminable, le poids des sacs à dos nous clou au sol et chaque pas et de plus en plus dur, mais la vue du sommet verdoyant nous force a continuer sans se plaindre. Quelques heures après le départ, nous voilà en haut. Un vent violent souffle sur nous, comme un premier avertissement pour nous prévenir d’une nuit agitée. Juste le temps de trouver un abri entre les buissons, de monter la tente et d’allumer le feu, le ciel s’était déjà obscurcit. C’est avec un grand soulagement que la popote fut installé sur le feu et que la bonne odeur de nourriture emplie nos narines. Manger avec une vue imprenable sur des sommets enneigés, loin de toutes pollutions auditives et visuelles, nous enchanta. Après ce délicieux repas revigorant, nos corps fatigués trouvèrent chaleur et réconfort dans la tente. Lecture, discussions et jeux furent au menu en attendant la nuit, et c’est avec un dernier regard sur les étoiles dissimulées derrière les nuages aux couleurs sombre, que nous avons commencé notre nuit. Les minutes passaient et le vend se déchaîna, la pluie fine et continue rendait ce début de nuit quelque peu inquiétant. Alors que la nuit noire avait envahi la totalité du Vercors, le vent se déchaîna sur le plateau, de fortes rafales firent bouger notre abri. Le temps défilait et la nature redoubla d’effort. Thor, fit claquer ses éclairs, comme pour nous chasser de cette endroit isolé. Nous n’étions pas les bienvenus se soir-là et c’est tout naturellement que nous avons décidé de remballer tant bien que mal notre campement éphémère. Et nous sommes redescendu sous le regard de nos dieux. La descente longue et dangereuse, à cause de la pluie, nous parut si longue. Trempés, frigorifiés et fatigués, voilà à quoi ressemblaient les Europeanwolf à la fin de cette expédition. Mais notre moral n’en fut pas affecté car si il y a bien une seule chose à laquelle on ne peut se frotter, c’est belle et bien la nature.

Par Irmin 

Publié dans Randonnées | Pas de Commentaire »

L’appel de l’automne

Posté par europeanwolf le 16 novembre 2012

L'appel de l'automne  dans Randonnées img_1868-300x224En ce début de saison nous voilà parti dans le Vercors pour une marche de quelques kilomètres avec pour seul envie , respirer l’automne. En effet, notre soleil roi laisse peu à peu la place aux nuits de plus en plus longues , faisant ressortir tous les mystères et légendes d’autrefois. Quelle étonnante saison qui s’annonce encore avec ses couleurs , ses odeurs et son climat si particulier. 

C’était dimanche et nous avons languis toute la semaine de partir prendre l’air. Quoi de mieux que de partager un moment privilégié avec sa compagne, et de ne plus avoir à penser au quotidien grisant. Notre fidèle camarade à quatre pattes était là lui aussi, vagabondant-ci et la, et profitant de tous les plaisirs que lui offrent nos monts dromois. Que dire de cette promenade à part vous parler de ces paysages aux couleurs jonquille , orangé , rouge qui ravivent nos liens avec la nature. Après plusieurs kilomètres de marche, nous nous sommes arrêtés pour l’heure, que tu sais si important à mes yeux mon frère: celle du goûté, avec pour seule compagnie les vaches et les oiseaux. Oui, peu de promeneurs sur les chemins du pas de St Vincent, mis à part quelques cueilleurs de champignons. Nous continuons notre route et contemplons le soleil qui commence à se coucher , le temps de faire un cliché et nous voilà reparti; là était le signal d’accélérer la cadence . img_1864-224x300 dans Randonnées

 

 

 

Cette escapade se termine à la nuit tombée, lors de la route pas un mot. Sans doute la déception de revenir à la réalité de nos vies, entourées par une société corrompue et déchirée par la consommation ou chacun fait tout pour posséder des produits mieux que celui de son voisin. Une société où les gens vivent, pour la plupart, dans la jalousie, l’égocentrisme et c’est précisément ce genre d’attitude qui tue le peu de bon sens qui leur étaient légués par leurs aînés. Mais nous, nous sommes au-dessus de cela et nous le prouvons chaque jour! 

 

 

 

 

J’ai rédigé cette brève lettre pour mes amis proches Irmin et Brunhilde. 

Siegfried et Freya, amis des Europeanwolf

Publié dans Randonnées | 1 Commentaire »

L’appel de la roche

Posté par europeanwolf le 21 octobre 2012

                   Aujourd’hui ce n’est pas l’appel des cimes et des hauts pâturages verdoyants qui nous fait nous lever à l’aube, mais l’appel de la roche brûlée par le soleil. Nous voilà parti à deux camarades, sac à dos remplis de mousquetons, baudriers et cordes pour une journée escalade en pleine nature. Après une bonne heure de marche à travers les bois humides de rosée, nous trouvons enfin le site d’escalade, merveilleux endroit où la nature est enivrante et où la roche devient plus rugueuse et agressive qu’autre part. A notre arrivée, une sublime chouette s’envola, peut-être le signe annonciateur de nos dieux nous félicitant de nos efforts quotidiens !

 

Après un rapide tour des différentes voies, nous en choisissons une intermédiaire, idéal pour commencer sur un nouveau site. Une fois le matériel mis en place nous entamons une première voie qui s’avérât très réussie. C’est tout naturellement que nous avons décider de continuer sur une voie  plus délicate ; parce qu’à cœur vaillant rien d’impossible. Une fois de plus, notre motivation et notre confiance l’un envers l’autre nous donna des ailes, et nous arrivons à tour de rôle au sommet du plateau. Petite pause pour souffler et échanger quelques plaisanteries avant d’attaquer une nouvelle montée, beaucoup plus délicate que les précédentes. Après de longues minutes, cette ascension touche enfin à sa fin et la descente fut alors un soulagement.
C’est les doigts engourdis et coupés que nous terminons cette petite journée à crapahuter. Pour rien au monde nous n’aurions échanger ces moments en pleine nature entres camarades !

 

 L'appel de la roche dans Randonnées copie-de-image11-224x300

 

copie-de-image-300x224 dans Randonnées 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Forger une amitié aussi forte qu’il vous en est possible, pour qu’enfin votre confiance soit offerte à ce camarade. Ne restez pas seul dans les moments qui courent. Et si comme nous, vos idées et vos valeurs semblent extravagantes, aberrantes,… aux yeux de la populasse, gardez cette amitié si précieuse avec laquelle vous combattrez bientôt, nous l’espérons tous.

 

Par Irmin

 

Publié dans Randonnées | Pas de Commentaire »

12
 

cgtvilledemartiguescapm |
100pour100chat |
starzia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sixgiga
| ashortsharpshockonabigblagblog
| lesserveurs