Norvège : Stoppons l’islamisation !

Posté par europeanwolf le 29 septembre 2013

Un groupe anonyme a menacé de déclarer une campagne d’incendie des mosquées de la Norvège, dans un courriel envoyé aux islamistes : « Avant la fin de l’année 2013, toutes les mosquées disparaîtront de notre sol ».

Norvège : Stoppons l'islamisation ! dans Presse img5244bc91097581-300x160

Après ce qui est arrivé à Nairobi au Kenya, il ne fait aucun doute, selon le groupuscule, que l’islam doit être combattu de la même manière qu’ils le font contre le judaïsme, le christianisme et les orthodoxes. Il est maintenant temps d’agir : « dent pour dent ». Selon leur déclaration : « Cette mesure devrait permettre de protéger et de sécuriser la population, surtout depuis l’augmentation de cas de viols de femmes en Norvège, car les autorités ne trouvent pas de moyen de résoudre le problème. Il faut interdire l’islam en Norvège pour toujours . » (Et pourquoi ne pas l’interdire dans l’Europe entière ? …)

Source

Publié dans Presse | 1 Commentaire »

Allégeance, les valets d’Israël

Posté par europeanwolf le 6 septembre 2013

Allégeance, les valets d'Israël dans Presse jew-world-dominion

Toujours en pointe de l’information politiquement incorrecte, notre ami Emmanuel Ratier (faits et documents numéro 333, 1er avril 2012) attire notre attention sur une bien curieuse opération, enclenchée par l’association Les Amis d’Israël en France, créée en septembre 2011 par les groupes d’amitiés parlementaires France-Israël de l’assemblée nationale (présidé par l’UMP Claude Goasguen) et du sénat(présidé par le divers gauche Jean-Pierre Plancarde) – comme quoi les étiquettes de « gauche » et « droite », destinées à amuser les gogo, n’ont pas de signification quand on passe aux choses sérieuses.. Cette sympathique association enjoint à tous les parlementaires, toutes étiquettes confondues, de signer une Charte des amis d’Israël qui commence ainsi : « Au-delà de mes engagements politiques, de mes convictions spirituelles ou religieuses, au nom de la France et de son histoire, de l’idéal républicain et des valeurs démocratique : JE SUIS UN AMI D’ISRAEL * ». En prolongement de cette charte un serment d’allégeance est demandé (avec insistance) aux parlementaires français, par lequel ils s’engagent à œuvrer, par tous moyens et en toutes circonstances, en faveur du soutien inconditionnel apporté à Israël. Car « c’est une cause commune qui doit dépasser les clivages partisans ». Autrement dit, si on sait encore comprendre le français, l’engagement en faveur d’Israël transcende, doit transcender toutes les autres convictions et appartenances, Israël über alles…

*En majuscule dans le texte (NDLR)

Source : Terre et Peuple magasine, numéro 51.

Publié dans Presse | Pas de Commentaire »

Triste record

Posté par europeanwolf le 23 juillet 2013

 

La France, première consommatrice européenne de halal

 

Alors que les six millions de musulmans de France entrent dans la période du ramadan, nous nous sommes penchés sur le marché du halal en France, qui progresse de 10 % par an, et pèse déjà 5,5 milliards d’euros. A l’échelle de la planète, le marché du halal est estimé à 450 milliards d’euros, soit près de 16 % de l’agroalimentaire mondial.

Triste record dans Presse rayon-halal-300x232

En Europe, la France se classe première parmi les consommateurs de produits halal devant l’Allemagne et le Royaume-Uni. Outre la viande qui représente 88 % des produits halals, de nombreux autres produits sont touchés par la « mode » du halal. On trouve des bonbons, des nems, des pizzas ou même des soins cosmétiques. A titre d’exemple, la société cosmétique Jamal paye un forfait de 5 000 euros par mois à la Grande Mosquée de Paris avec qui elle a établi un cahier des charges que ses produits estampillés halal se doivent de respecter. Ses produits sont de ce fait « certifiés halal ».

La grande distribution ne fait pas encore le poids face aux petits commerces

Si il y a bien un secteur où les petits commerçants résistent face aux grands industriels de l’agroalimentaire, c’est le halal. Devant le succès du halal et l’explosion du marché, de nombreuses marques nationales ou marques de distributeurs se sont lancées dans le halal.Malgré leurs efforts, la grande distribution ne représente pourtant que 20 % des ventes de produits halal en France. Les 80 % restants sont réalisés par les boucheries et épiceries traditionnelles.

Il faut savoir que les produits halal sont souvent légèrement plus chers que les produits non halal. En effet, l’abattage rituel représente un coût supplémentaire de 10 à 15 centimes d’euros par kilo de viande. Mais comme il est difficile pour un abattoir, pour être certifié halal, d’organiser deux circuits pour la viande, un « halal » l’autre non, une majorité d’entre eux se soumettent aux règles de l’abattage rituel, et toute la viande qui en sort l’est conformément aux precepts du Coran. Ainsi en 2009, un rapport de Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir (OABA) révélait que plus de 60 % de la viande consommée en Ile-de-France était halal. 

Pour ce qui est de la concurrence dans la grande distribution, le marché du halal est dominé par Isla Délice qui possède près de 45 % de part de marché avec un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros.On trouve ensuite des marques comme Wassila ou Réghalal et des marques plus connues qui surfent sur la tendance halal, Fleury Michon ou Herta par exemple.

Source

Publié dans Presse | Pas de Commentaire »

Swastika, éternel symbole

Posté par europeanwolf le 14 juillet 2013

 Swastika, éternel symbole dans Presse allemagne-forets-croix-gammees-1679914-jpg_1559742-300x130

Une observation approfondie de la nature peut parfois révéler de bien mauvaises surprises. Un jour de 1992, le stagiaire d’une entreprise paysagiste allemande, Ökoland Dederow, a découvert sur une photo aérienne un bien curieux bosquet. Perdu en plein coeur d’une épaisse forêt de pins du nord-est de l’Allemagne, près de 140 mélèzes formaient une parfaite… croix gammée. La nouvelle, révélée dix ans plus tard dans un article du quotidien munichois Süddeutsche Zeitung, a eu un énorme retentissement dans le pays. Une étude des troncs de ces conifères a montré qu’ils avaient été plantés vers la fin des années 30. Cette date et la forme « parfaite » du massif ne laissent plus de place au doute : des « petits malins » ont mis en terre ces arbres en hommage au régime nazi.

Plusieurs rumeurs ont alors commencé à se propager sur l’origine de cette « plantation », comme l’explique une excellente enquête de Einestages.de, le site historique de l’hebdomadaire Spiegel. Un fermier local s’est tout d’abord vanté d’avoir semé lui-même les graines de mélèze. D’autres personnes étaient persuadées qu’un leader d’extrême droite local avait planté ces arbres le jour de l’anniversaire d’Adolf Hitler.

Le plus surprenant est que personne n’ait découvert cette étrange croix gammée végétale pendant près de 60 ans. Il est vrai que ces conifères ne changent de couleur que durant quelques semaines par an. Les long-courriers qui passaient au-dessus de cette forêt à haute altitude ne pouvaient, quant à eux, pas repérer le massif, et les petits avions de tourisme n’ont eu l’autorisation de survoler cette zone située dans l’ancienne RDA qu’après la chute du mur de Berlin.

Plaies du passé

Cette histoire déjà rocambolesque est devenue totalement ubuesque quand les autorités ont finalement décidé de couper ces arbres. Les forestiers ont commencé par abattre, en 1995, 40 mélèzes, avant de réaliser cinq ans plus tard que leur labeur n’avait aucunement fait disparaître la croix gammée. En 2000, le ministre de l’Agriculture du Land de Brandebourg décida de raser l’ensemble du massif, mais des problèmes de copropriété empêchèrent les bûcherons de scier plus de 25 résineux.

Un choix précis des troncs à couper a finalement permis de faire disparaître le maudit swastika. Mais au fil des ans, les Allemands ont réalisé que leurs bois contenaient d’autres plantations de ce genre. Des soldats américains ont ainsi découvert dans le Land de Hesse une croix gammée végétale sous laquelle d’autres arbres formaient clairement la date 1933, qui marque l’année de l’arrivée au pouvoir du Führer (photo ci-dessous).

En 2006, un article du New York Times révélait qu’une forêt entière avait la forme d’une croix gammée près du village de Tash-Bashat au… Kirghizistan. Un villageois croyait savoir qu’un ancien forestier allemand aux idées nazies aurait dirigé la plantation, alors qu’un autre pensait que ce massif avait été préparé pour célébrer le pacte germano-soviétique de 1939. Le journaliste américain a aussi entendu parler de l’histoire de prisonniers de guerre de la Wehrmacht qui auraient semé des graines pour se moquer de leurs geôliers soviétiques. Définir aujourd’hui la frontière entre la réalité et le fantasme est pratiquement impossible. L’enquête de Einestages.de prouve néanmoins que l’Allemagne n’a pas encore pansé toutes les plaies de son passé.

Source

Publié dans Presse | Pas de Commentaire »

Homoparentalite : l’étude censurée.

Posté par europeanwolf le 15 avril 2013

Homoparentalite : l'étude censurée. dans Presse rio-gay-pride_09-300x199

Une étude publiée par un sociologue américain démontre les effets de l’homoparentalité sur la psychologie des enfants privés d’altérité dans leur éducation et confrontés aux questions sur leur conception et leurs origines. Cette étude tenue secrète en France démontre, outre les problèmes de déséquilibre psychologique des enfants élevés par des couples homosexuels, que ces enfants sont en moyenne 10 fois plus victimes d’attouchements sexuels que les enfants ayant grandi dans leurs familles biologiques…

Le sociologue américain Mark Regnerus a publié un article dans le journal américain « Social Science Research, intitulé « How different are the adult children of parents who have same-sex relationships? Findings from the New Family Structures Study » (A quel point les enfants devenus adultes de parents ayant eu une relation homosexuelle sont-ils différents ? Résultats de l’Étude sur les nouvelles structures familiales), qui dresse la bilan de la longue étude qu’il a menée sur 2988 personnes interrogées.

Les résultats de cette étude du chercheur universitaire sont surprenants. Ils ont été repris dans le site d’information américain Slate. Selon cette étude, les enfants élevés dans leurs familles biologiques disposent d’un meilleur niveau d’études, d’une meilleure santé mentale et physique, ils consomment moins de drogue, se tiennent plus éloignés des activités criminelles et se considèrent plus heureux que les enfants élevés par un couple homosexuel.

A l’inverse, les enfants issus de familles homoparentales, et en particulier de couples lesbiens sont bien plus sujets aux dépressions, il ont plus de problèmes physiques, il consomment plus de marijuana et ont plus de chance d’être au chômage (69% des enfants issus de familles homoparentales vivent des prestations sociales contre 17% pour les enfants de couples hétéros). Surtout, contrairement aux théories de Jean-Michel Aphatie et de Caroline Fourest, selon lesquelles les hétérosexuels sont de violents alcooliques qui frappent leurs enfants et en abusent, les enfants de couple lesbiens seraient en moyenne 10 fois plus victimes d’attouchements sexuels que dans les familles « hétéro-parentales » (23% contre 2% de moyenne).

Aux États-Unis, le lobby gay a été choqué par cette étude et l’a dénoncée si violemment (appuyé par des journalistes progressistes) qu’un mouvement de scientifiques s’est créé pour soutenir ces travaux et leur sérieux méthodologique.

Il est étonnant de constater que cette étude n’a jamais été évoquée par le moindre journaliste, en France, alors que nous sommes censés être en plein débat sur l’homoparentalité. Les journalistes préfèrent suivre les socialistes dans leur chasse aux « dérapages » homophobes plutôt que de s’interroger sur le fond du sujet et sur les dangers d’une telle loi.

Il est clair que les études sociologiques peuvent être controversées, mais pourquoi nous cacher celle là, alors que tous les défenseurs du mariage pour tous les homos, sans jamais rien citer, disent, l’air sûrs d’eux, que les premières études prouvent qu’il n’y a pas de différence éducative entre l’homoparentalité et la parenté « classique » ? Pourquoi personne ne parle tout haut de cet élément qui pourra certes être débattu mais qui ne peut qu’apporter des faits nouveaux aux discussions.

Qu’on montre toute les études et chacun se fera son idée, pourquoi laisser Caroline Fourest nous expliquer que les enfants de couples homosexuels sont en pleine forme sans mettre en doute cette vérité énoncée qui ne coule pourtant pas de sens ?

En même temps, tous ces futurs enfants dépressifs, drogués, aux troubles psychologiques, parasites de l’état, formeront de formidables électeurs (et militants pour ceux qui seront un peu plus en forme) du Parti Socialiste. On comprend mieux pourquoi le PS veut déglinguer nos enfants et légaliser le commerce des bébés…

La dégénérescence programmée, c’est maintenant !

Source

Publié dans Presse | 1 Commentaire »

L’arrogance de Jamel Debbouze ne passe plus

Posté par europeanwolf le 17 mars 2013

L’arrogance de Jamel Debbouze ne passe plus dans Presse photo-jamel-debbouze-201x300

L’arrogance de Jamel Debbouze fait grincer de plus en plus de dents. Les critiques pleuvent depuis la prestation de l’ami de Nicolas Anelka lors de la 38ème cérémonie des Césars, le 22 février dernier. Jamel Debbouze avait brusquement interrompu un ingénieur du son exprimant son inquiétude face aux conséquences économiques de la crise pour les intermittents du spectacle. Jean-Pierre Bacri a confié sur France 5, mardi, son écœurement : « C’est vraiment lamentable de faire ça ». De son côté, l’actrice Agnès Jaoui a déclaré au sujet du comportement prétentieux de l’humoriste : « Il y a un moment où les gens ne se rendent plus compte de rien. Ils sont entre eux. Je me suis vue au bout d’un moment ne plus me rendre compte et être dans une bulle dorée. Là c’est un exemple de ça, c’est d’une tristesse absolue ».

Fin décembre, Jamel Debbouze s’était cette fois moqué des habitants du Doubs en déclarant : « Ils sont moches, les gens à Montbéliard. Quand j’y ai été, je me suis dit le nuage de Fukushima, il s’est arrêté au centre-ville. Il s’est passé quoi là-bas ? » Un tel délit de faciès aurait fait un tollé au sein du microcosme intellectuel parisien si une telle remarque avait visé Jamel Debbouze.

Source

Publié dans Presse | 10 Commentaires »

Dépeuplement forcé en amazonie

Posté par europeanwolf le 10 janvier 2013

Raoni, le chef de la tribu Kayapo, du Brésil, a reçu récemment la pire nouvelle de sa vie : l’approbation par la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, de la construction de la 3e plus grande centrale hydroélectrique au monde, à Belo Monte, en Amazonie brésilienne. Une sentence de mort pour tous les peuples vivant prêt du fleuve, car le barrage inondera environ 400 000 hectares de forêt et plus de 40 000 Indiens seront forcés de quitter leur territoire ancestral.

Depuis plus de 20 ans, Raoni et son peuple se battent pour une reconnaissance officielle de leur territoire mais les autorités locales les ont définitivement abandonnés.

Source

Le mondialisme forcené va une fois de plus triompher sur la raison. Détruire une terre et un peuple au nom de la technologie, de l’avancée hydroélectrique ou de tout autre projet parait aberrant, et pourtant, la présidente du Brésil a donné son accord. Un accord fou et inhumain, ces peuples sont encrés dans cette forêt depuis des centaines de générations. Ils y ont leur mode de vie, leur nourriture, leur foyer, leurs coutumes, etc… Dans un registre cinématographique proche, ceci peut nous faire penser au film « Avatar ». Sauf que bien loin du long métrage héroïque, les indiens ne pourront pas entrer en guerre et sauver leur territoire. Cette décision aura forcément des répercutions car nous sommes tous concernés de près ou de loin par la forêt amazonienne. La forêt est une immense réserve naturelle de CO2 et la biodiversité qu’elle y abrite est tout simplement prodigieux. Détruire un tel habitat serrait de la pure folie, aussi bien sur le plan naturel que sur le plan humain mais les hauts dirigeants ont tous les pouvoirs, même celui de détruire la vie…

Par Irmin

Dépeuplement forcé en amazonie dans Presse indios_01_thumb1-237x300

 

Publié dans Presse, Textes | 1 Commentaire »

Racaille 0 / Motard féroce 1

Posté par europeanwolf le 1 janvier 2013

Racaille 0 / Motard féroce 1 dans Presse motardferoce-300x254

Le Parquet de Charleroi a requis trois ans de prison avec sursis contre deux Carolos (habitants de Charleroi) poursuivis pour s’être fait justice en frappant un voleur et en l’embarquant dans le coffre de leur voiture pour l’abandonner en caleçon dans un bois.

Leonardo R. et Anthony D. comparaissaient lundi devant le tribunal correctionnel pour coups avec préméditation, vol avec violence d’un GSM, détention arbitraire et traitements dégradants.
Le 17 août 2008, à Montignies-sur-Sambre, Léonardo avait surpris quatre jeunes en train de lui voler sa motocross. Muni d’une matraque, il les avait frappés et avait réussi à maîtriser l’un d’eux.
Aidé par Anthony, il avait embarqué le voleur dans son coffre et s’était lancé à la recherche d’un deuxième suspect, également passé à tabac. Le duo s’était ensuite rendu jusqu’à Villers-la-Ville pour délivrer leur prisonnier et l’abandonner dans un bois, en slip.
Le Parquet a réclamé une peine de 3 ans de prison avec sursis, estimant qu’on ne pouvait se faire justice de la sorte. Me Knoops, conseil de Léonardo, a sollicité la suspension du prononcé, rappelant « qu’on ne vivait pas dans un monde parfait où la police intervient immédiatement, entraînant un procès rapide avec indemnisation à la clé ».
Victime de 5 cambriolages et de 4 tentatives de carjacking, Léonardo a vu rouge.
L’avocat déplore en outre l’absence des voleurs qui n’ont pas été inquiétés. Me Donatangelo, conseil d’Anthony, a sollicité une peine de travail. Jugement le 14 janvier.

Source

Publié dans Presse | Pas de Commentaire »

12
 

cgtvilledemartiguescapm |
100pour100chat |
starzia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sixgiga
| ashortsharpshockonabigblagblog
| lesserveurs