• Accueil
  • > Archives pour février 2013

Randonnée communautaire: Des ruines comme terrain de jeu

Posté par europeanwolf le 24 février 2013

Randonnée communautaire: Des ruines comme terrain de jeu dans Randonnées photo-300x150
 
32 ! Pas moins, pas plus !
C’est le nombre de camarades qui se sont réuni pour la marche communautaire organisée chaque dimanche par Terre et Peuple Vivarais. Il y a un an de cela, nous n’aurions pas pu rêver d’un tel engouement pour nos activités TP. La motivation, le dévouement et l’implication exemplaires des membres du vivarais montre que tout est possible et cela n’est que plus encourageant pour l’avenir. Aujourd’hui, c’est autour des grandes ruines d’un château ancestral que nous avions décidé de balader. Une fois tous les camarades rassemblés, les premières foulées purent commencer. De suite, un magnifique tableau s’offrit à nous. Les arbres aux couleurs sombres et finement automnales, la neige d’une blancheur de nacre, les ruines assaillies par le vent. Et nos chères têtes blondes qui courent et jouent le long des chemins un peu boueux de la randonnée. Voilà à quoi peut ressembler un moment de joie, un moment de simplicité qui restera graver dans nos cœurs.
La balade se fit au rythme des boutades et autres plaisanteries, et l’heure du goûter tant attendu par les enfants arriva. Chez nous point de gâteaux préparés par les grandes marques – en quête davantage de profits, mais des mets cuisinés par chacun des amis présents. Et laisser nous vous dire que le goût est sans équivalent. Cake au citron, moelleux au chocolat, tarte à la frangipane, etc… Une fois les estomacs remplis et les jambes reposées, il est l’heure de rentrer.
Pour finir, quoi de plus naturel que de faire les fous dans les ruines du château. Et pendant un bref instant, petits et grands purent jouer au rois, princes, princesses ou chevaliers qui jadis ont foulé la terre. Cette même terre où nos aïeux ont si courageusement défendu leurs valeurs et qui nous l’espérons, verra grandir nos descendances avec la force et le courage qui nous animent tous. Le soleil rasant l’horizon nous rappelle que l’heure est venue de quitter ces lieux. Les farfadets et gnomes et petitslutins peuvent enfin sortir de leurs cachettes pour batifoler à leur tour. De grandes accolades et poignées de main vigoureuses ont clôturé cette journée épique. Nous nous languissons déjà de remettre ça en mars, dans un nouveau lieu aux charmes magiques !
 
Par Irmin et Brunhilde

Publié dans Randonnées | Pas de Commentaire »

Conférence : Les offensives du capital contre le monde du travail

Posté par europeanwolf le 18 février 2013

Il est 17h00 quand une salve d’applaudissement éclate Conférence : Les offensives du capital contre le monde du travail dans Nos actions image-300x224pour saluer la performance de monsieur Roberto Fiorini. Mais attendez, faisons un retour en arrière pour situer le contexte. Depuis des semaines, le jour du 16/02/2013 est coché dans les calendriers car c’est à cette date que M. Fiorini va faire son exposé sur le libéralisme mondial. Le jour J est enfin arrivé et c’est avec nos plus proches camarades que nous nous rendons dans un village de l’Ain. 1h30 de voiture à rigoler et chanter, voilà qui annonce une bonne journée. Arrivés sur place c’est avec une immense joie que nous revoyons certains camarades et que nous en rencontrons de nouveaux. Une fois les présentations faites, il est l’heure d’installer les stands de livres, drapeaux et autres cartes postales. A 12h00 nous sommes tous réuni dans la grande salle ; la confèrence peut débutée. Tous les participants écoutent l’orateur avec une immense attention. Quelques questions sont posées et deux heures plus tard le temps de se mettre à table est venue. Plusieurs assiettes de charcuterie, salades, et fromages finies, la conférence peut reprendre.                      

imagedd-300x224 dans TextesRoberto a ce pouvoir de captiver les gens, de nous parler de choses compliquées avec aisance et de nous transcender dans nos idées. Les derniers diaporama ont rapidement fait brûler nos flammes de racialistes avec l’intensité du roi Soleil. Voilà il est 18h00, l’heure de se dire adieu mais surtout à bientôt. Car outre la conférence, il y a eu un réel échange et de nouveaux liens d’amitié sont à naitre.

Identitaires, révolutionnaires, racialistes,… il est temps de ce rassembler et de former une seule et unique entité. Dorénavant nous seront plus nombreux et plus unis. Nos groupes vont devenir soudés et notre fratrie ne cessera de croitre. Merci à tout ceux présents, nous leur disons à très bientôt !

(Prochainement un article sur le contenue de la conférence)

Par Brunhilde et Irmin

Publié dans Nos actions, Textes | 2 Commentaires »

Hommage aux morts de Dresde

Posté par europeanwolf le 13 février 2013

Le bombardement de Dresde, qui eut lieu du 13 au 15 février 1945, détruisit presque entièrement la ville allemande de Dresde. La Royal Air Force (RAF) et les United States Army Air Forces (USAAF) utilisèrent principalement des bombes à fragmentation et incendiaires, provoquant plusieurs dizaines de milliers de morts.

Hommage aux morts de Dresde  dans Célébrations bw05-300x204

1,35 million de tonnes de bombes seront au total déversées sur l’Allemagne par les Anglo-Saxons. Un rapport américain estime le nombre de victimes à 305.000 morts et 780.000 blessés. La France occupée n’est pas épargnée. Elle reçoit 0,58 million de tonnes de bombes qui auraient causé 20.000 morts. Dresde marque le paroxysme de cette stratégie. L’ancienne capitale du royaume de Saxe est surnommée la «Florence de l’Elbe» en raison de ses richesses artistiques et architecturales. Dans les dernières semaines de la guerre, l’afflux de réfugiés hisse sa population de 600.000 habitants à près d’un million. Le bombardement des 13 et 14 février 1945 survient alors même que ces réfugiés tentent d’oublier les horreurs de la guerre dans un carnaval improvisé. Au total, en quinze heures, 7.000 tonnes de bombes incendiaires tombent sur Dresde, détruisant plus de la moitié des habitations et le quart des zones industrielles. Une grande partie de la ville est réduite en cendres et avec elle environ 35.000 personnes, dont 25.000 ont été identifiées. Beaucoup de victimes disparaissent en fumée sous l’effet d’une température souvent supérieure à 1000°C. L’évaluation actuelle de 35.000 morts (dont 25.000 corps identifiés) résulte des travaux d’une commission d’historiens mandatée par la ville de Dresde. Le chercheur allemand Jörg Friedrich, qui n’est pas tendre pour les Alliés, fait état de 40.000 morts dans son livre Der Brand (L’incendie).

vidal1-300x212 dans Textes

Publié dans Célébrations, Textes | 3 Commentaires »

Le dépassement de soi dans chaque épreuves

Posté par europeanwolf le 11 février 2013

Avez-vous déjà pris la parole en public? Savez-vous expliquer clairement vos opinions face à des inconnus ? Êtes-vous prêt à travailler et prendre sur votre temps personnel pour faire un travail utile à la cause?

A toutes ces questions, nous avons répondu un grand « Oui » ! Et c’est avec une quinzaine de membres de Terre et Peuple que nous avons organisé une journée « Exposé et Dialogue ». Pour certains, ce fut chose aisée que de parler devant une petite assemblée, de lire son laïus sans trembler ou avoir le trac.  Mais pour d’autres, ce petit exposé demanda davantage de concentration et d’implication. Quoi qu’il en soit, chaque camarade eu le courage de présenter son travail, et accepta toutes les critiques, positives ou négatives, car elles furent constructives et permettant l’amélioration. Au total, 5 exposés, un jeu d’improvisation sur un sujet donné et un délicieux repas préparé par notre hôte. Cette activité remplit une bonne partie de la journée.
Les actions d’un groupe, d’un clan, ne se limitent pas à deux ou trois activités, mais à un large panel de journées productives et nécessaire à la cause. C’est ainsi que depuis des années, nous organisons des randonnées afin d’échanger, de discuter et de partager nos rigolades entre camarades; nous organisons des journées sport (boxe, escalade, trekking…), des journées culturelles avec visite de lieux ou monuments importants; des soirées pour célébrer nos diverses fêtes païennes, des nuits de collage et encore bien d’autres actions.
Tel est le but d’une fratrie telle que la notre. C’est ainsi que l’on devient souder et unit dans un combat loin d’être gagner mais crucial pour l’avenir de nos chères têtes blondes.

Par Irmin

Publié dans Nos actions | Pas de Commentaire »

Soirée collage !

Posté par europeanwolf le 3 février 2013

On se promène avec nos tractes
Autocollant et affiches
La société est très basse
Nous on se laisse pas abattre
On s’en fiche
 

Soirée collage ! dans Nos actions j-300x224

Ces paroles d’un chanteur engagé représentent la réalité pour nous. Nous sommes cinq jeunes (plus ou moins âgés), pleins de vie et d’énergie. Mais au lieu de dépenser notre trop plein de virilité en boite de nuit aux cotés de divers dégénérés mentaux et physiques, à boire jusqu’à plus soif et, accessoirement, se faire virer pour une légère bousculade avec certains amis étrangers, nous trouvons d’autres activités beaucoup plus intègres à notre cause. Nous prenons un grand plaisir à parcourir plus d’une centaine de kilomètres en voiture avec colle, affiches et motivation pour montrer que la rue n’appartient pas aux rouges ou autres débris inutiles. Pas moins de 5 heures de travail intensif et environ 200 affiches collées ; voila le résultat d’une soirée tout bonnement réussie. C’est le cœur léger que nous avons retrouvé nos lits à l’aube naissante, fatigués et usés mais fiers d’avoir accomplis notre action qui n’est ni bonne ni mauvaise, juste indispensable à la survie de nos idées.

L’on peut apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur nos ennemis dans les livres, faire du sport à outrance et être une bête de combat. On peut ne pas fumer et ne pas boire pour être un « FAF » model, mais tout cela doit servir à une cause plus grande et plus profonde que sa propre personne. Il faut que l’on soit présent à chaque instant dans la rue, dans les médias, dans la vie, au quotidien. Notre devoir est de montrer aux gens que notre volonté est sans faille et que nous nous battrons jusqu’au bout pour nos idéo. Certes, ce n’est pas facile tous les jours, mais la vie n’est pas un conte de fée. De temps à autre, un camarade part pour quelques temps prendre des vacances à l’ombre d’une cellule, la mort peut également emportée un de nos frères de combat. Ou bien la faiblesse de certains d’entre nous peut être fatale dans la vision de la lutte et l’on peut être abandonné par ceux que l’on pensait inébranlables. Mais tout cela ne doit pas affecter notre lutte, car il faut toujours garder à l’esprit une phrase simple, mais ô combien cruciale : LA VIE EST UN COMBAT !

Par Irmin

Publié dans Nos actions | 1 Commentaire »

 

cgtvilledemartiguescapm |
100pour100chat |
starzia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sixgiga
| ashortsharpshockonabigblagblog
| lesserveurs