Deux jours de nature.

Posté par europeanwolf le 9 août 2012

Randonnée dans le massif de Belledonne

 C’est tôt dans la matinée que nous nous rejoignons en ce lundi pour une randonnée de 2 jours dans le massif de Belledonne. Nous partons donc à 4 camarades, direction le Rivier d’Allemont en Isère, point de départ de notre marche. Après 2h de route nous voilà sur place. Point topo, dernières vérifications des sacs avant le départ, histoire de ne rien oublier et on se permet même une pesée des sacs: verdict, entre 16 et 21kg, ça risque de tirer sur les épaules ! 

10h du matin, l’équipe est fin prête pour le départ. Après une courte hésitation sur le sentier à emprunter nous voilà lancés. Et pas le temps de s’échauffer, on rentre directement dans le vif du sujet avec une pente assez raide qu’on gardera jusqu’en haut.13h petite pause déjeuner bien méritée pour reprendre quelques forces, avec une vue imprenable sur la vallée et notre point de départ. On s’octroie même une petite demie heure de sieste pour profiter du calme de la montagne. Après cette pause on remet les sacs sur le dos et on se lance dans la dernière ligne droite jusqu’au col de la vache. Les 300 derniers mètres de dénivelée sont assez difficiles, car nous devons traverser un pierrier très accidenté. Mais l’approche d’une demi-douzaine de bouquetins qui viennent nous saluer dans notre ascension nous fait vite oublier la difficulté du parcours. Difficulté toute relative, quand on voit avec quelle aisance se déplacent ces animaux en montagne…. 

Enfin, après quelques 1300 m de dénivelée , nous arrivons au col de la vache, perché à 2556m d’altitude. Le vent s’est levé mais le temps reste idéal, avec un beau soleil qui nous accompagne depuis le matin. Fatigués mais pas encore rassasiés, nous décidons donc de poursuivre notre rando jusqu’au Pic de la Belle Etoile situé à 2718m d’altitude. Le sentier est encore caché sous la neige, et sans crampons la glissade est assurée. On opte donc pour le plan b : contourner la neige en passant par les rochers. Certains passages sont assez délicats, il faut souvent mettre les mains et la roche n’est pas très stable. Cela ne nous décourage pas et c’est au bout d’une heure et demie que nous arrivons à destination. De là, au dessus d’une mer de nuages nous profitons d’un panorama magnifique sur tous les reliefs alentour, et même sur le Mont Blanc. Cela nous donne déjà quelques idées pour une future randonnée sur le toit de l’Europe… 

Ensuite retour au Col de la Vache et redescente côté Est direction le Lac du Cos (2180m), où nous établissons notre bivouac. Choix d’un coin abrité du vent, montage des tentes, et enfin nous pouvons partager le repas. La température tombe vite à cette altitude, c’est donc rapidement que nous nous jetons dans les duvets pour nous mettre au chaud et récupérer au mieux de notre journée. Le lendemain, nous prenons le temps de marcher jusqu’au lac Cottepens pour prendre le petit déjeuner et nous profitons des nombreux lacs (Jeplan, lac de la Corne, lac de la Sagne..) qui offrent des paysages splendides sur le parcours du retour. Quelques marmottent sortent de leurs trous et nous observent tranquillement. Enfin nous amorçons la descente jusqu’à la cascade des 7 laux et c’est en milieu d’après midi que nous retrouvons notre voiture. 

Les jambes risquent d’être lourdes pendant quelques jours, mais le spectacle que nous a offert le nature en vaut largement le coup !

Deux jours de nature. dans Randonnées 103_0137-300x224

 

 

 

 

 

 

 

103_0154-300x224 dans Randonnées 

103_0155-300x224

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Prosper, ami des Europeanwolf

Une Réponse à “Deux jours de nature.”

  1. Thorn dit :

    Une très bonne randonnée riche en émotion qui a remplis nos cerveaux de somptueuse images!!!

Laisser un commentaire

 

cgtvilledemartiguescapm |
100pour100chat |
starzia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sixgiga
| ashortsharpshockonabigblagblog
| lesserveurs