Chateau en vue

Posté par europeanwolf le 28 août 2012

Chateau en vue dans Randonnées gcdtfdtfhhhhhhh-300x224

Quelle agréable sensation que celle de voir un ciel chargé de nuages et de couleurs nous accueillir pour cette randonnée dans ce lieu si magnifique. Tous réunis, près à échanger des plaisanteries et des longs dialogues, c’est ainsi que nous commençâmes cette journée. Chacun marche à son rythme, pendant que certains racontent diverses anecdotes, d’autres profitent du paysage et de la douce fraicheur offerte par ces bois millénaires. L’ascension jusqu’au sommet se fait dans une très bonne ambiance et l’allure n’est pas négligeable sans pour autant être intense. Nous sommes sur les crêtes vertes et grises, parsemées de fleurs et de cailloux, que la pluie on rendu fort glissant. Encore une petite plaisanterie que nos dieux nous on offert, une petite difficulté en plus n’est jamais pour leur déplaire !

 

 

17165888_p dans Randonnées

 

Enfin le voilà, le château, perché sur les hauteurs avec le ciel noir qui le recouvre, comme pour intensifier toute sa puissance passée. Visite des remparts déchiquetés par les années et des contreforts largement démolis par de nombreuses guerres. Cette vision de nos aïeux emplis de courage et de fierté nous ému tous.Nous prenons quelques instants pour nous reposer au creux de ce château avec vue imprenable sur les hautes montagnes du vercor.alheureusement la pluie a vite fait de nous chasser, comme pour nous rappeler que mère nature est indomptable et capricieuse ! Le retour se fait par les bois. Petit sentier humide et escarpé, ronces et branches qui nous obstrues le passage. Aucun doute, cette forêt est faite pour nous. La traversée de cette forêt est un régal pour chacuns de nos sens, les bois humides nous emplient de douce odeur. Le spectacle offert à nos yeux est fantastique et les divers bruits on vite fait de nous imaginer épiés par divers lutins et fées qui veillent sur cet endroit. Et voilà, le point d’arrivée est en vue, à quelques centaines de mètres. Une grande accolade pour nous dire « au revoir » et chacun repart de son coté, avec pour seule envie: se retrouver au plus vite pour partager d’autres moments ensemble.   

 

 

Par Irmin

 

Publié dans Randonnées | Pas de Commentaire »

Prière des dieux Celtes

Posté par europeanwolf le 18 août 2012

  Prière des dieux Celtes dans Chants et Poèmes images

 « Loué sois-tu Dagodevos, dieu tout puissant et très bon
Toi qui nourrit de ton chaudron notre corps physique et notre âme incréée

Loué sois-tu Teutatès, père du Peuple Celte
Toi qui défends la culture et l’identité des Celtes menacés
Et qui rassemble dans notre égrégore tous les ancêtres de notre race
Loué sois-tu Taranis, maître des phénomènes atmosphériques
Toi qui nous donnes jour après jour la force de lutter dans les combats
Loué sois-tu Lugos, lumière du monde
Toi qui nourris de ta science parfaite notre esprit et notre intellect
Loué sois-tu Esus, prince de l’univers, maître cosmique des druides
Dont les subtiles vibrations nous relient directement à l’Incréé
Loué sois-tu Ogmios, premier de tous les druides
Toi qui fis don à notre peuple de ton écriture sacrée
Loué sois-tu Bélisama, reine très brillante et très rayonnante
Toi qui protège nos guerriers dans les périls qui les guettent
Loué sois-tu Sucellos, protecteur des foyers Celtes
Toi qui aides le vieillard à franchir l’initiation suprême
Loué sois-tu Cernunnos, symbole de la nature féconde,
Toi qui veilles avec bienfaisance sur les animaux de nos forêts
Veuillez tous ensemble, intercéder pour nous
Auprès de celui dont vous êtes les émanations
Et dont la connaissance échappe à notre entendement
L’Incréé qu’aucun de nous ne peut regarder en face
Pour qu’il renforce notre égrégore
De ses vibrations d’amour, de paix et d’harmonie
Afin que nous puissions appréhender et comprendre
Chacun selon son degré d’évolution de son âme
Les leçons des druides antiques, celles de ceux d’aujourd’hui
Et celles que vous voudrez bien nous adresser
Pour nous aider à vous rejoindre un jour
Dans le monde de la Paix, de la Félicité et de la Lumière
Le Sedodumno vers lequel nous aspirons tous,

Awen ! »

 

 Prière à nos dieux
Composée en 1994 par le druide Ambigatos.

Publié dans Chants et Poèmes | Pas de Commentaire »

Des pas dans la neige

Posté par europeanwolf le 11 août 2012

Des pas dans la neige dans Livres erik-l-homme-des-pas-dans-la-neige-193x300Le barmadou, ce mot ne vous dit peut-être rien, tout comme moi il y a quelques temps avant de découvrir ce livre : un récit et non pas une simple nouvelle fantastique. Erik, Yannik et Jordi, deux frères et un ami, aventuriers dans l’âme, intrépides explorateurs décident de partir avec presque rien au Pakistan, dans les vallées de l’hindou kouch. Le but de ce voyage ? Découvrir le fameux barmadou, l’homme sauvage qui vit dans ces forêts et montagnes presque inaccessibles. Je fus très perplexe au premier abord ; un homme sauvage qui vit loin de tout, que l’on peut apparenté à un homme préhistorique, et qui n’a pas encore été découvert ? Cela me semblait presque impossible, mais je me décide à le lire car je ne veux pas rester sur une première impression.

Dès les premières pages, je n’ai pas regretté ma décision de lire ce récit. Ces trois aventuriers sont fascinants, ce ne sont pas des fous ou des personnes « bizarres », mais bel et bien des hommes saints d’esprit et de corps. Ils ne partent pas au hasard, ils ont étudié le terrain et le barmadou à travers plusieurs récits avant d’entreprendre cette aventure. Loin des expéditions ultra modernes et sophistiquées, ces jeunes gens partent avec leurs maigres économies et deux gros sacs à dos chacun, leurs motivations et leurs déterminations seront leur principale source d’énergie. 

Une aventure riche en rebondissements, en efforts, en rencontres et en épanouissement, va rythmer leur long séjour. Au fil des pages, on découvre une facette méconnue de ces hommes et femmes du Pakistan qui vivent loin du modernisme. Des gens avec une culture tout à fait différente, ayant un mode de vie aux antipodes de la notre. Loin des clichés et des préjugés, ces habitants du bout du monde sont fascinants, et l’envie de les découvrir m’a pris grâce à ce livre. Une vie simple mais rude, en harmonie avec la nature. Même si la majorité des habitants de ces régions est musulmane, une petite minorité païenne subsiste encore dans une vallée, se sont les Kalash. Peuple au passé Nordique, d’où les seuls restes matériels sont des sculptures sur bois en forme d’entrelacs ou de roues solaires ornant les façades. Hormis les rencontres avec ces personnages atypiques, ce voyage va leur offrir des instants inoubliables. Malgré cette impressionnante culture, ils n’oublient cependant pas leur but principal. Ces trois camarades ne comptent pas les heures passées à  récolter des informations sur le barmadou. Les récits poignants des hommes et femmes ayant vus cet être étrange, des hurlements suspects, des empreintes de pas encore fraîches, etc.… Tout cela va les renforcer dans leur idée que cet homme sauvage existe bel et bien mais je ne dévoilerais pas la finalité de leurs recherches.tumblr_lpbp89ie0W1qzxkqp-300x204 dans Livres 

Pendant près de deux ans, Erik L’Homme et ses compagnons vont découvrir un petit « pays » touché par les évolutions et révolutions du monde. Leur quête devient alors un moyen de se confronter à la vie en montagne, pure et simple, dure et âpre, qui leur fera perdre des automatismes occidentaux et des kilos ; mais qui leur apportera un nouveau regard sur le monde. 

Les dernières pages m’ont mit les larmes aux yeux, car je m’identifie quelque peu à un des trois aventuriers. Qui plus est, Jordi Magraner avait un Malamute, tout comme moi.

 

Par Irmin

 

Publié dans Livres | 4 Commentaires »

Deux jours de nature.

Posté par europeanwolf le 9 août 2012

Randonnée dans le massif de Belledonne

 C’est tôt dans la matinée que nous nous rejoignons en ce lundi pour une randonnée de 2 jours dans le massif de Belledonne. Nous partons donc à 4 camarades, direction le Rivier d’Allemont en Isère, point de départ de notre marche. Après 2h de route nous voilà sur place. Point topo, dernières vérifications des sacs avant le départ, histoire de ne rien oublier et on se permet même une pesée des sacs: verdict, entre 16 et 21kg, ça risque de tirer sur les épaules ! 

10h du matin, l’équipe est fin prête pour le départ. Après une courte hésitation sur le sentier à emprunter nous voilà lancés. Et pas le temps de s’échauffer, on rentre directement dans le vif du sujet avec une pente assez raide qu’on gardera jusqu’en haut.13h petite pause déjeuner bien méritée pour reprendre quelques forces, avec une vue imprenable sur la vallée et notre point de départ. On s’octroie même une petite demie heure de sieste pour profiter du calme de la montagne. Après cette pause on remet les sacs sur le dos et on se lance dans la dernière ligne droite jusqu’au col de la vache. Les 300 derniers mètres de dénivelée sont assez difficiles, car nous devons traverser un pierrier très accidenté. Mais l’approche d’une demi-douzaine de bouquetins qui viennent nous saluer dans notre ascension nous fait vite oublier la difficulté du parcours. Difficulté toute relative, quand on voit avec quelle aisance se déplacent ces animaux en montagne…. 

Enfin, après quelques 1300 m de dénivelée , nous arrivons au col de la vache, perché à 2556m d’altitude. Le vent s’est levé mais le temps reste idéal, avec un beau soleil qui nous accompagne depuis le matin. Fatigués mais pas encore rassasiés, nous décidons donc de poursuivre notre rando jusqu’au Pic de la Belle Etoile situé à 2718m d’altitude. Le sentier est encore caché sous la neige, et sans crampons la glissade est assurée. On opte donc pour le plan b : contourner la neige en passant par les rochers. Certains passages sont assez délicats, il faut souvent mettre les mains et la roche n’est pas très stable. Cela ne nous décourage pas et c’est au bout d’une heure et demie que nous arrivons à destination. De là, au dessus d’une mer de nuages nous profitons d’un panorama magnifique sur tous les reliefs alentour, et même sur le Mont Blanc. Cela nous donne déjà quelques idées pour une future randonnée sur le toit de l’Europe… 

Ensuite retour au Col de la Vache et redescente côté Est direction le Lac du Cos (2180m), où nous établissons notre bivouac. Choix d’un coin abrité du vent, montage des tentes, et enfin nous pouvons partager le repas. La température tombe vite à cette altitude, c’est donc rapidement que nous nous jetons dans les duvets pour nous mettre au chaud et récupérer au mieux de notre journée. Le lendemain, nous prenons le temps de marcher jusqu’au lac Cottepens pour prendre le petit déjeuner et nous profitons des nombreux lacs (Jeplan, lac de la Corne, lac de la Sagne..) qui offrent des paysages splendides sur le parcours du retour. Quelques marmottent sortent de leurs trous et nous observent tranquillement. Enfin nous amorçons la descente jusqu’à la cascade des 7 laux et c’est en milieu d’après midi que nous retrouvons notre voiture. 

Les jambes risquent d’être lourdes pendant quelques jours, mais le spectacle que nous a offert le nature en vaut largement le coup !

Deux jours de nature. dans Randonnées 103_0137-300x224

 

 

 

 

 

 

 

103_0154-300x224 dans Randonnées 

103_0155-300x224

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Prosper, ami des Europeanwolf

Publié dans Randonnées | 1 Commentaire »

REUNISSONS-NOUS POUR NE PAS FLECHIR !!!

Posté par europeanwolf le 5 août 2012

Camarades, notre but est de se battre ensemble contre l’extermination blanche qui est en train de s’abattre sur nous. Nos ennemis sont nombreux, et nous nous devons d’être unis. Le mondialisme englue notre jeunesse dans une consommation inutile et l’éloigne des principes mêmes de la race blanche : honneur et fidélité ! Aussi, la cohésion apporte à un groupe l’idée fondamentale de l’amitié et de l’entraide, du soutien et de la fraternité.

C’est pour cela que l’on propose à tous nos camarades de nous rejoindre en région Rhône-Alpes dans nos journées randonnée, boxe, etc… pour éventuellement créer des liens de franches camaraderies. Par la suite, nous aimerions avoir la possibilité d’organiser les célébrations des diverses fêtes païennes en grand nombre, réunissant ainsi des païens de toutes régions Française et peut-être même Européennes. 

Alors met tes chaussures de rando, prend tes gants, et rejoins nous ! Europeanwolf t’attend ! 

Nous contacter : europeanwolf@laposte.net

REUNISSONS-NOUS POUR NE PAS FLECHIR !!!  dans Textes kdnvjqbrejnhvjueh-300x222

 

Publié dans Textes | 5 Commentaires »

Hommage à Jordi

Posté par europeanwolf le 3 août 2012

  » J’avais un camarade,
De meilleur il n’en est pas
Dans la paix et dans la guerre
Nous allions comme deux frères
Marchant d’un même pas,
Marchant d’un même pas.

Mais une balle siffle,
qui de nous sera frappé?
Le voilà qui tombe à terre
Il est là dans la poussière
Mon cœur est déchiré,
Mon cœur est déchiré.

Ma main il veut me prendre,
mais je charge mon fusil,
Adieu donc, adieu mon frère
Dans le ciel et sur la terre
Soyons toujours unis,
Soyons toujours unis. « 

Aujourd’hui nous saluons un camarade qui est parti il y a 10 ans de ça.

Jordi était un de ces aventuriers passionnés des animaux et de nature, il défendit ses valeurs païennes grâce à de multiples associations.

Son goût pour l’aventure et les anciennes traditions indo-européennes le poussa vers l’Asie centrale, chez un peuple peu connu nommé les Kalach, descendants et derniers païens venus d’Europe. Région entourée par l’islam intransigeante, il se mit à dos les activistes musulmans et cela lui coûtera la vie, un soir d’août 2002.

Hommage à Jordi dans Textes Jordi-Magraner1

Ci-dessous, une chanson dédiée à Jordi et écrite par un de ces proches amis.

Image de prévisualisation YouTube

Par Brunhilde et Irmin

 

Publié dans Textes | 7 Commentaires »

Lughnasadh

Posté par europeanwolf le 1 août 2012

Lughnasadh dans Célébrations lug

En ce jour, le 1 août, nous célébrons Lughnasadh en l’honneur du dieu Lug. Considéré comme le dieu solaire grâce à sa majestueuse ramure, il apporte source de vie et maturité. Il a également un aspect obscur, presque lunaire. Dieu chthonien, dieu de la terre et du monde souterrain, son côté redoutable est représenté sous la forme du corbeau.

Dieu atypique, il en est pas moins important dans le panthéon de nos Dieux !

Publié dans Célébrations | Pas de Commentaire »

 

cgtvilledemartiguescapm |
100pour100chat |
starzia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sixgiga
| ashortsharpshockonabigblagblog
| lesserveurs