Le III ème reich (en vente)

Posté par europeanwolf le 17 mai 2012

Face à la désinformation à laquelle se trouvent confrontés tous ceux qui s’intéressent au iiie Reich, le « Daluces » est l’outil indispensable pour comprendre les enjeux de cette époque. Cet ouvrage,devenu introuvable, a pris valeur de référence pour tous ceux qui refusent de se satisfaire des idées reçues, véhiculées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Jean Daluces nous présente une synthèse claire et complète de l’histoire du national-socialisme. La matière abordée est somme toute classique et elle a été traitée en de multiples ouvrages, mais l’auteur a le grand mérite de mettre en lumière des aspects généralement négligés. Il excelle à nous faire comprendre les points de vue des différents protagonistes, en s’appuyant toujours sur des faits précis et des témoignages indiscutables. Le lecteur peut ainsi accéder à une meilleure compréhension de la période et découvrir un certain nombre de faits généralement passés sous silence.

Ainsi, qui se souvient que c’est la France qui a donné, dès avril 1934, le signal du réarmement allemand en renonçant officiellement à tout projet de sécurité collective qui l’aurait obligée à réduire elle-même ses armements ? On a également oublié dans quelles conditions fut réalisé en janvier 1935 le plébiscite de la Sarre qui se termina par un triomphe de l’Allemagne.

Certaines déclarations révèlent le degré de sottise et d’aveuglement de nos gouvernants de l’époque. Ainsi, Léon Blum qui, en novembre 1932, prophétise que « Hitler est à jamais écarté de l’espérance même du Pouvoir », deux mois avant l’entrée de l’intéressé à la Chancellerie…

Mieux que tout autre historien, Jean Daluces a su distinguer quels étaient les ressorts principaux de la lame de fond brune. Un phénomène bien étranger aux caricatures qu’en proposent alors ses adversaires. L’auteur propose la synthèse la plus complète existant à ce jour sur ce qui a fait l’originalité de l’Allemagne national-socialiste et explique la fascination qu’elle exerça alors sur bon nombre de jeunes Européens : de Robert Brasillach, l’intellectuel de droite séduit par le « fascisme immense et rouge », à Marc Augier, un des responsables des Auberges de jeunesse socialistes et futur écrivain sous le nom de Saint-Loup, qui, lui aussi, entendait « aller au devant de la vie ».

Bref, le « Daluces » est sans conteste l’ouvrage indispensable pour comprendre ce que fut le phénomène hitlérien qui fit trembler l’Europe et le monde.

Une lecture utile et enrichissante.

(Le III ème reich, Jean Daluces)

3 Réponses à “Le III ème reich (en vente)”

  1. Europeanwolf dit :

    En effet « L’ordre SS » est tout simplement fabuleux, à lire absolument !!

  2. Vortigern dit :

    A lire aussi absolument, »l’ordre SS » de edwige Thibaut…

    • Kurgan dit :

      A lire aussi absolument, « l’ordre SS »…
      >>> Oh que oui ! Il est devenu très très dur à trouver, ou alors a des prix « prohibitifs » ( entre 150 et 350 €uros chez Amazon !?!! ), mais c’est vraiment un ouvrage de référence en la matière ! Les extraits tirés des « Cahiers de la SS » sont à la fois étonnants et riche en enseignements… et l’iconographie d’une rare richesse !
      Voilà ce qu’en dit Léon Degrelle dans le début de sa préface à l’ouvrage :

      A dire vrai, lorsque je reçus l’énorme masse de feuillets qui forment ce livre sur l’Ordre SS, je fus plutôt stupéfait : huit cents pages de texte serré ! Ma vie normale est très remplie. Or lire cette sorte d’encyclopédie me prendrait des dizaines d’heures ! Pour me faire tout de même une petite idée de l’intérêt ou du non-intérêt de cette compilation insolite, je feuilletai d’abord les premiers paragraphes. Trois jours plus tard, j’arrivais à la dernière page.
      J’avais trouvé là une somme extraordinaire de connaissance, présentées au long d’une introduction de cent pages qui constituent un livre à elles seules, appuyées ensuite, avec une science parfaite du sujet, par des centaines de citations, à la fois simples et percutantes, formant une anthologie énorme de textes, écrits alors sans chercher à étonner le lecteur sinon à l’informer et à le convaincre. C’était, politiquement, le panorama entier de la SS reconstituée par des témoins directs qui n’avaient même pas pensé à faire œuvre d’historiens mais qui avaient, selon l’échelonnement des années, exposé à vif la doctrine, les objectifs, les méthodes, la mystique du mouvement qui fut sans doute, avec le léninisme, le phénomène politique le plus important du 20e siècle.
      Qui avait réuni cette somme ? Un chroniqueur fameux ? Non ! Une jeune femme presque inconnue, Edwige Thibaut, fantastiquement laborieuse qui, pendant des années, avait lu des milliers de pages écrites sur la SS par des centaines d’analystes, de philosophes, de techniciens. Ceux-ci appartenaient aux milieux les plus divers : des jeunes, des vieux, des intellectuels, des observateurs de base. Edwige Thibaut avait fait avec patience le tri de ces travaux multitudinaires, puis classés dans un ordre intelligent. Elle voulait, en premier lieu, satisfaire sa joie de découvrir mais, ensuite, si l’occasion s’en présentait, communiquer cette joie aux esprits curieux qui essaient, de ci de là, d’atteindre le Vrai.
      Car telle est la caractéristique de cet ouvrage : cette jeune femme n’invente rien, n’imagine rien ; elle commente, certes, mais elle apporte cent textes écrits par d’autres, publiés au temps même de leur création, rédigés par de nombreux observateurs qui s’exprimaient dans des publications dispersées. Cette récapitulation et cette unification, qui n’avaient même pas été imaginées à l’époque, c’est Edwige Thibaut qui les a réalisées elle-même au long d’un travail qui lui eut valu, si elle avait porté une bure de moine au lieu d’une jupette, la qualification dix fois méritée de « bénédictine » !

      Extrait de la préface de Léon Degrelle à l’ouvrage « L’Ordre SS, éthique et idéologie ».
      Par Edwige Thibaut / Avalon, Paris, 1991.

Laisser un commentaire

 

cgtvilledemartiguescapm |
100pour100chat |
starzia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sixgiga
| ashortsharpshockonabigblagblog
| lesserveurs